Ajaccio

Côte ouest, culture, farniente ou sport !

La capitale de Corse du Sud a plusieurs tours dans son sac. Fief de Napoléon, elle abrite le plus grand marché de l’île et d’étonnants musées (Fesch, musée d’histoire de la Corse, musée napoléonien). Ajaccio est aussi balnéaire et « nature », au cœur d’un golfe magnifique qui englobe les îles Sanguinaires, Porticcio, des plages et des pointes sauvages (Guardiola et de la Parata). De janvier à mai, il y fait souvent beau (voir les bulletins météo télévisés), alors une escapade en avion au départ de mp, même à la dernière minute, est une excellente manière de décrocher du « train train » provençal.

En débarquant à Ajaccio, il est bon d’aller Place du Maréchal Foch. Histoire de prendre la température corse. Sous les palmiers de cette agora rectangulaire, épicentre de la vie ajaccienne, l’animation « bat son plein ». Au menu : repos sur les bancs, discussions interminables à l’ombre, marches lentes dans les allées… Vous y êtes. A croire que le tonitruant enfant du pays, Napoléon, ait été piqué, à l’époque, par une mouche ! Fief de l’Empereur, Ajaccio vous rappelle sans cesse sa présence :
- maison natale (place Letizia) ;
- chapelle Impériale ;
- musée napoléonien ;
- statue (place Foch) ;
- monument (place d’Austerlitz) ;
- les Milelli (ancienne maison de campagne des Bonaparte).
Un cours d’Histoire grandeur nature, si l’on est féru de la France et de son rayonnement. D’autant que le musée Fesch (remarquable collection de peintures italiennes) et « A Bandera » (autre musée dédié à l’histoire de la Corse) complèteront agréablement un week-end culturel.
Mais Ajaccio, petite ville (50 000 habitants), n’est pas figée dans le passé. En fin de journée ou le samedi, les mordus de shopping peuvent trouver leur compte dans les boutiques de la rue du Cardinal-Fesch et du Cours Grandval. Ou faire le plein de produits corses square César-Campinchi, là où se tient chaque matin le plus grand marché de l’île.
Une petite promenade au bout de la jetée de la Citadelle (belle vue sur la ville et le golfe) donnera envie de prendre le large. Cap sur Porticcio, branchée mais un peu triste hors saison. Au moins profite-t-on sans contrainte des plages. Par beau temps « hivernal », on conseille plutôt les balades, aux faux airs de « rando » dans le massif des Calanques :
- superbe escapade à la pointe de la Parata, à l’ouest d’Ajaccio (1/2h à pied, aller-retour), face aux îles Sanguinaires (au coucher du soleil, les îles prennent une teinte rouge sang magnifique) ;
- ou au Capo di Muro, au sud de la baie, jusqu’au phare et la tour génoise, à travers myrtes et arbousiers ;
- plus sportif, le sentier des crêtes (4 à 5 h), entre Ajaccio et la pointe de la Parata.
On vous l’avait dit : à Ajaccio, chacun peut trouver son compte.

Read more

Days of operation

    • Air Corsica
      • Mon
      • Tue
      • Wed
      • Thur
      • Fri
      • Sat
      • Sun
      Direct flight Marseille Ajaccio
    • Air France
      • Mon
      • Tue
      • Wed
      • Thur
      • Fri
      • Sat
      • Sun
      Direct flight Marseille Ajaccio

Book your ...