Tlemcen

Tlemcen, la « Grenade africaine »

Tlemcen résume à elle seule toute la Méditerranée. Cette cité d’art arabo-mauresque mêle les cultures berbère, arabe, andalouse, espagnole, turque, française, chrétienne, musulmane, juive…
Surnommé la « Perle du Maghreb » ou encore la « Grenade africaine » pour sa ressemblance et ses liens historiques avec l’ancienne capitale d’Andalousie, ce haut lieu du tourisme algérien n'est qu'à quelques encablures de la frontière marocaine où elle fait face à la ville d’Oujda.

La ville a été déclarée par les 49 Etats membres de l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (Oiesc) « capitale de la culture islamique 2011». Elle bénéficie à ce titre depuis plusieurs mois de la restauration de ses monuments historiques dont sa vieille médina. De nouveaux musées et centres d’études andalouses ont été ouvert.
Le premier jour sera consacré à une balade dans la ville. Avec bien sûr pour commencer la Grande mosquée construite en 1136. Sa benjamine, la mosquée de Sidi Bellahs (1296) abrite également le musée de la ville. Enfin pour en terminer avec la découverte du patrimoine religieux, la mosquée Sidi Boumediene (1347) vous conduira au cœur de la Médina. Construite au XIV° siècle par le sultan noir, son minaret est orné de briques et de céramiques polychromes.
Des trente portes historiques de la médina, il n’en reste que trois : celles de Bab El Hdid (Porte de fer), Bab El Khemis (Porte de l’armée) et Bab El Qarmadine (Porte des tuiliers). Franchissez les tour à tour avant d'aller vous immerger dans la culture Arabe au hammam El Sabaghin (Hammam des teinturiers).
Consacrez encore un peu de votre temps aux vieilles pierres en flânant dans la Mansourah pour admirer les  murailles rosées et le minaret qui se dresse au milieu d’une campagne d’oliveraies. La soirée sera consacrée à déguster la Lahrira (soupe aux épices : ras El Hanout, safran…), un tadjin sucré aux pruneaux et aux amandes, à moins que vous ne préfériez une chorbat el mkatfa , un tlitli ou un Griwech au miel...
Pour vous remettre des excès de la veille, direction la campagne de bon matin. Située à 800 m d’altitude, la ville dispose d'un téléphérique qui permet d’accéder au plateau de Lalla-Seti (1 000 m) d’où vous pourrez admirer la cité et toute la région. A deux pas, les sous bois de la forêt du Petit Perderau vous protègeront des ardeurs du soleil. Un taxi peut ensuite vous conduire aux cascades d’El Ourit situées à seulement quelques kilomètres de la ville, sur la route de Sidi Bel Abbes. Un pont métallique construit au XIXe siècle par Gustave Eiffel enjambe le canyon au fond duquel un torrent rebondit de cascade en cascade.
Un peu plus loin, à une vingtaine de kilomètres de Tlemcen, les grottes de Beni-Add située à Aïn Fezza vous attendent à plus de 1100 m d'altitude. Après trois grandes salles souterraines, ces grottes se prolongent de galeries qui se terminent au delà de la frontière marocaine.

Read more

Days of operation

    • Aigle Azur
      • Mon
      • Tue
      • Wed
      • Thur
      • Fri
      • Sat
      • Sun
      Direct flight Marseille Tlemcen
    • Air Algérie
      • Mon
      • Tue
      • Wed
      • Thur
      • Fri
      • Sat
      • Sun
      Direct flight Marseille Tlemcen

Book your ...

les meilleurs hôtels

Exemples de simulations effectuées pour une personne et une arrivée le 30/08/2014 (Prix par chambre/nuit)

Fourni par hotel.info