Ibiza

Ibiza, l'île qui ne dort jamais

Petite, 20 km sur 40, Ibiza présente pourtant deux visages. Le plus célèbre a fait sa réputation : celui d'une île dédiée aux discothèques la nuit et au bronzage (ou à la récupération) le jour. Pour faire la fête et danser sur de la techno, il semble difficile de trouver mieux qu'Ibiza : une belle opportunité de faire la fête, nous qui en Provence n’avons pas (ou très peu) de « temple de la Nuit »…
Ibiza peut-être radicalement différente. Elle montre alors son caractère authentique, où les plages font place à des criques désertes. Il suffit de louer un scooter ou une voiture pour découvrir des sites inscrits au patrimoine de l'humanité par l'UNESCO.

Ibiza, c'est un peu docteur Jekyll et M.Hyde.
Coté Hyde, Ibiza constitue le paradis des noceurs. Les Espagnols sont sans doute le peuple qui aime le plus faire la fête en Europe. Et leur capitale pour cette activité est Ibiza. Impossible de rater une des 40 discothèques, dont certaines sont de véritables usines dédiées à la danse et à la musique techno, les plus connues : Le Pacha (très médiatisé par notre DJ’s français international D. Guetta qui s’y produit régulièrement), l’Amnésia (l’une des premières à avoir installé des canons à azote pour rafraichir en 1 seconde toute la boîte !), Le Privilège (assez anglophone), Le Space (pour les after…).
Les nuits d'Ibiza bénéficient d'une réputation mondiale. L'activité économique y est d'ailleurs plus intense que le jour, avec une multitude de marchés des rues, bars avec terrasses, activités culturelles à l'air libre, spectacles musicaux... A Ibiza, tout ou presque est permis, notamment au niveau vestimentaire. N'essayez pas de vous démarquer, vous trouverez toujours pire ou plus original. Dans la ville même, les lieux stratégiques sont les quartiers de la Penya, de la Bomba, et surtout la rue Barcelona.
San Antonio Abad vous surprendra. Ce village de pêcheur tranquille et typique le jour se réveille la nuit grâce à ses nombreux bars, pubs et discothèques. Celles en bordure du village sont les plus réputées. Le lendemain matin, vous pourrez aller dormir et cuver vos « cuba libre » sur une des magnifiques plages.
Le coté Jekyll est moins tapageur, mais tout aussi intéressant. Le découvrir nécessite un moyen de locomotion. De préférence un deux roues, mais une voiture peut faire l'affaire. Il faut commencer par la ville d'Eivissa (ou Ibiza), en faisant attention aux pickpockets. La visite de la forteresse de Almudaina, de la cathédrale Nostra Senora de las Nieves, édifiée sur une ancienne mosquée, et enfin du musée archéologique situé à Dalt Vila (la ville haute, partie muraillée de la ville), s'imposent. En revanche, n'achetez pas de souvenir à Ibiza et choisissez plutôt de faire vos emplettes (cuir, tissus, bijoux) dans les autres villes, Santa Eulalia del Rio par exemple.
La visite achevée, place à l'arrière pays. Et là, surprise, Ibiza offre aux amateurs ce que vous ne trouverez pas en Provence ou sur la Côte d'Azur : des criques et des plages désertes, une eau limpide. Les 210 kilomètres de côte alternent baies minuscules, plages de sable fin, paysages de dunes. Privilégiez les alentours de San Antonio, qui regorgent de petites criques (Cala Blanca) et de calanques.
Une fois séchés, cap sur l'intérieur. Les villages n'ont pas cédé au béton. Ils conservent leurs petites églises blanches, leurs cafés et des boutiques d'un autre âge. Santa Eulalia ou la cité phénicienne de Sa Caleta, un village de pêcheur classé patrimoine mondial de l'Unesco, sont de véritables perles.
Au nord de l’île, allez voir les falaises de San Vicente pour admirer le paysage et poursuivez votre chemin jusqu’à San Juan par une des plus belles routes de l’île.

Lire plus [+]

Méteo il fait 17 °C à Ibiza

Les informations pratiques :

- Site : Tourist office

Days of operation

    • Ryanair
      • Mon
      • Tue
      • Wed
      • Thur
      • Fri
      • Sat
      • Sun
      Direct flight Marseille IBIZA from 29/03/15 to 25/10/15

Réservez votre vol / séjour

Réservez votre vol au départ de Marseille :

les meilleurs hôtels