Frankfurt

Sous le business, la culture urbaine

Skyline,Börse(bourse), Banque Centrale Européenne (BCE), salons internationaux, finance : la capitale économique allemande et ses quartiers Nord à elle, ultra business, étonnera plus d’un marseillais ! Avantage : on trouve à Francfort des boutiques (luxe ou branchées) et deskneipen(pubs) super conviviaux. Aussi de splendides musées. Ville 100% compatible pour lesshort break  version « urban style »,Francfort est aussi gastronome. La saucisse a fait sa gloire ! L’Ebbelwoi également, ce cidre aigrelet qui délie les langues. Au-delà des clichés, Francfort vaut le déplacement. Version culture et contemporain.

Francfort est-elle une belle ville ? A vrai dire, non. Détruite pendant la seconde guerre mondiale, elle offre un urbanisme froid et son centre historique se réduit à la portion congrue : grande place du Römerberg, Hôtel de Ville, cathédrale et Paulskirche (église de Saint-Paul). Voilà tout. Mais l’essentiel est dans ce qui fait la force des métropoles raccord avec leur époque : modernité, énergie, consommation. Les accros urbains se baladeront, au nord du Main (la rivière sépare la ville en deux), dans la City, au pied de gratte-ciel conquérants (Commerzbank Tower, Messeturm, Main Tower et sa plateforme à 200 m...).

A faire aussi : le Zeil, longue artère principale, piétonne, paradis desserial shoppers. Pour la culture, Francfort a du répondant. C’est la ville natale de Goethe. Alors difficile d’éviter sa maison-musée, près de la Paulskirche. Sinon, pas moins d’une dizaine de très grands musées, dont certains hyper contemporains (fête des Musées fin août, animations et spectacles, plus de 3 millions de visiteurs) :

-        rive Nord du Main, le Museum für Moderne Kunst (art contemporain) et l’Historisches Museum ;

-        rive Sud, le Bundespost Museum (communication), le Museum für Kunsthandwerk (arts décoratifs), le Deutsches Architektur Museum, le Deutsches Filmmuseum (musée du cinéma)… ;

-        mention particulière aussi au Städelsches Kunstinstitut (musée Städel), sorte de musée du Louvre local, avec une des plus grandes collections d’art du monde (Véronèse, Botticelli, Picasso, Braque, Monet, Matisse…).

Quand l’overdose culturelle menace, place à l’art de vivre. Rive Sud du Main, le quartier de Sachsenhausen est le QG des restaurants, bars,kneipen. On les trouve aussi dans Bergerstrasse, rive Nord, quartier plus authentiquement francfortain. Occasion de goûter aux bières allemandes et au fameux Ebbelwoi. Ou de s’initier aux plaisirs de la table (grande fête culinaire en juin, place de l’Opéra) :

-        la saucisse de Francfort, évidemment ;

-        la spécialité locale, la Grüne sauce (sauce verte, à base de sept herbes fraîches), servie avec la plupart des plats.

Avant d’aller se détendre dans l’un des parcs du centre-ville (Von Bethmann’s Park, Rothschild Park).

Difficile à croire mais la métropole financière n’est pas qu’un monstre de béton. C’est aussi une ville verte et très culturelle, à une heure trente de vol direct de Marseille.

Read more

Days of operation

    • Lufthansa
      • Mon
      • Tue
      • Wed
      • Thur
      • Fri
      • Sat
      • Sun
      Direct flight Marseille FRANCFORT (RHEIN/MAIN)

Book your ...

les meilleurs hôtels

Exemples de simulations effectuées pour une personne et une arrivée le 4/08/2014 (Prix par chambre/nuit)

Fourni par hotel.info